Assurance maladies graves

Cancer, crise cardiaque, accident cérébro-vasculaire

Un canadien sur 3 contractera une maladie grave au cours de sa vie. Et, grâce aux nouvelles découvertes médicales… vous y survivrez!

Vous connaissez probablement des collègues, des parents ou des amis d’enfance qui ont subi un traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie pour un cancer ou qui ont subi une intervention chirurgicale au cœur. Ils ont survécu à une maladie grave et ont probablement recommencé à travailler, à voyager et à profiter de la vie. Mais leur mode de vie et celui de leur famille et de leurs associés ont souvent été profondément affectés.

Nouveau produit en pleine expansion !

L’assurance maladies graves s’établit rapidement comme composante clé dans le portefeuille de produits offerts par les professionnels des assurances. Ces produits donnent d’ordinaire au titulaire de police le droit à une somme globale dès le diagnostic de toute maladie couverte par le contrat. Ainsi, par exemple, la prestation sera payable en cas de crise cardiaque ou d’accident cérébro-vasculaire ou lors de l’apparition d’un certain nombre de maladies communes telles que le cancer, sclérose en plaques…

Dans un cas typique, un particulier qui détient la police maladies graves et en qui paie les primes, touche la prestation prévue si jamais il est victime de l’une des maladies graves spécifiées. La prestation peut servir à divers buts tels que l’obtention de soins médicaux d’urgence non assurés par les régimes provinciaux d’assurance maladie, le paiement de modifications apportées au foyer familial et nécessitées par la maladie ou encore la substitution des sommes dépensées au cours de la phase de rétablissement.

Contracter une maladie grave entraîne souvent des conséquences financières immédiates.

L’assurance contre la maladie grave
Un soutien financier au moment où vous en avez le plus besoin
L’assurance contre la maladie grave prévoit le versement d’une prestation unique en espèces non imposable lorsque vous survivez 30 jours* à un diagnostic de maladie grave.
* dans certains cas, le délai peut être plus long

 

« Les gens ont besoin d’assurance non seulement parce qu’ils vont mourir, mais aussi parce qu’ils vont vivre »
Le docteur Marius Barnard
 
 Contactez-moi pour une cotation